Accès à l'Extranet client
Menu

Droit des journalistes : CNews pouvait-elle suspendre d’antenne la journaliste Audrey Pulvar pour avoir signé une tribune anti FN ?

Droit des journalistes : CNews pouvait-elle suspendre d’antenne la journaliste Audrey Pulvar pour avoir signé une tribune anti FN ?

La journaliste, qui anime les émissions « Le Grand Rendez-vous » et « Le Grand journal de la Présidentielle » s’est ainsi vue reprocher un manquement aux règles déontologiques de la profession et la « nécessité d’un devoir de réserve » imposant aux journalistes de ne pas préciser « pour qui ils votent », selon les termes du porte-parole de CNews.

Mais cette suspension d’antenne est-elle licite du point de vue du droit du travail ? La question mérite d’être soulevée.

Le porte-parole de la chaîne d’information CNews l’a confirmé le 27 avril 2017 : Audrey Pulvar est suspendue d’antenne jusqu’au 7 mai inclus, date de la fin de la campagne présidentielle.
Cette suspension d’antenne serait justifiée par un manquement de la journaliste à son devoir de neutralité et de réserve.

En effet, celle-ci a signé une tribune du 26 avril 2017 rédigée à l’occasion de l’entre-deux tour des élections présidentielles 2017 par Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et du Droit des femmes, intitulée « Féministes, nous ne voulons pas du Front National. Nous votons Emmanuel Macron ! ».

Pour lire la suite de la brève, cliquez sur le lien ci-dessous :

En savoir plus sur http://www.village-justice.com/articles/CNews-pouvait-elle-valablement-suspendre-antenne-Audrey-Pulvar-pour-avoir-signe,24873.html#tjlxwsr1XoMSR9qu.99

Frédéric CHHUM, Avocats à la Cour (Paris et Nantes)

Marilou OLLIVIER Elève avocate (HEDAC)

. Paris : 4 rue Bayard 75008 Paris - Tel: 01 42 56 03 00 ou 01 42 89 24 48
. Nantes : 41, Quai de la Fosse 44000 Nantes -  Tel: 02 28 44 26 44

e-mail : chhum@chhum-avocats.com

Blog : www.chhum-avocats.fr

http://twitter.com/#!/fchhum

Publié le 01/05/2017

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette publication