Loi Pacte et seuils d’effectifs dans les entr

-










Le législateur justifie le regroupement des seuils par un objectif de simplification et d’appropriation des mécanismes par les entreprises.

A cet égard, Christophe Willmann, Professeur à l’Université Paris-Ouest Nanterre La Défense, affirme qu’il est "heureux que le législateur se préoccupe des conséquences de son activisme normatif et veille à l’application effective de ses normes".


Cependant, il existerait une réserve quant à la suppression du seuil de 20 salariés et à son remplacement par un seuil de 50 salariés.


En effet, dans un avis du 19 juin 2018, n°394599-39502, le Conseil d’état désapprouve l’absence d’analyse sur l’impact économique et budgétaire des modifications affectants certains dispositifs (https://www.conseil-etat.fr/ressources/avis-aux-pouvoirs-publics/derniers-avis-publies/projet-de-loi-relatif-a-la-croissance-et-la-transformation-des-entreprise


Pour lire l’intégralité de la brève, cliquez sur le lien ci-dessous


https://www.village-justice.com/articles/seuils-effectifs-loi-pacte-mai-2019-nouvel-anxiolytique-des-chefs-entreprise,31767.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter&utm_campaign=RSS


Frédéric CHHUM, Avocat à la Cour et Membre du Conseil de l’ordre des avocats de Paris
CHHUM AVOCATS (Paris, Nantes, Lille)

www.chhum-avocats.fr
https://www.instagram.com/fredericchhum/?hl=fr
.Paris : 4 rue Bayard 75008 Paris tel : 0142560300
.Nantes : 41, Quai de la Fosse 44000 Nantes tel : 0228442644

.Lille : 25, rue Gounod 59000 Lille tel : 0320135083

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

a réagit le

<% comment.content %>

  • a répondu le

    <% subcomment.content %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !